Localisation
Type de bien
Surface
Date de livraison
Prix
Voir nos logements


Appartement

Maison

          2019   2020   2021   2022   2023  


100 000 €
max.

150 000 €
max.

200 000 €
max.

250 000 €
max.

300 000 €
max.

300 000 €
et plus

 
Retour
Voir les offres
Passer
 
 
Modifier ma recherche
Cacher la recherche

Cugnaux 2030 : des transformations urbaines et économiques

Depuis quelques années, la ville de Cugnaux s’inscrit dans une démarche de définition de son schéma d’aménagement du territoire. Devant le développement important que connaît l’aire urbaine de Toulouse - 15.000 nouveaux habitants par an - la municipalité entend développer son offre de logements et d’équipements sans toutefois dénaturer l’esprit de cette commune qui fût autrefois, un grand domaine agricole. Dans ce contexte, le maire de Cugnaux invite régulièrement ses administrés à des réunions publiques visant à définir les projets urbains opportuns pour la ville. Ainsi, quelles sont les ambitions cugnalaises pour les dix années à venir ?

Une réunion publique comme on en organise fréquemment à Cugnaux
© Matej Kastelic / Shutterstock

La place de la République : nouvel “espace public fédérateur”

La réorganisation du centre-ville s’oriente, d’après la concertation citoyenne, vers la mise en valeur des axes piétonniers que sont le chemin de Arts et le chemin des Écoliers, qui se rejoignent au niveau de la place de la République. En, 2017 déjà, une enquête auprès des commerçants du secteur avait permis de révéler l’opportunité de déplacer le marché de plein vent de la place de l’Europe vers la place de la République pour en faire un espace public fédérateur de ville, selon les mots de la municipalité. Alors que cette décision ne fait pas l’unanimité au sein de la commune - l’association Cugnaux Avenir a lancé un sondage visant à démontrer son caractère inutile - les techniciens du cabinet de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Toulousaine (AUAT) espèrent tout de même faire de la place de la République un espace ravivé par la présence d’activités nouvelles au centre-ville. Pour ce faire, des arbres devraient être plantés, l’espace boulodrome mis en valeur, un cheminement sera dédié aux écoliers - routier, cycliste et piéton - tandis que des salons de verdure et des jeux d’enfants pourraient venir compléter ce nouveau cœur de ville dont le budget est estimé à 780.000€, à l’entière charge de la municipalité. Le maire de Cugnaux estime, à travers ces différents aménagements, répondre aux besoins exprimés par ses administrés et rappelle que la ville a besoin d’une vision de long terme pour se développer intelligemment.

“L’action municipale doit répondre à deux impératifs majeurs. Le premier concerne l’adaptation de notre commune au développement important de l’aire urbaine de Toulouse avec 15 000 nouveaux habitants par an. Nous devons prendre notre part à cette expansion sans dénaturer l’esprit de notre ville. Le second impératif est celui de la cohérence et de la vision à long terme. Mon idée de la politique municipale c’est que nous devons imaginer la ville des dix à vingt prochaines années en répondant au mieux aux nécessités financières et environnementales, mais aussi et surtout à vos besoins exprimés lors de nos rencontres, des réunions publiques, des réunions de quartier, ou des ateliers de concertation” - Extrait de l’édito “Préparer l’avenir “ par le maire de Cugnaux, Alain Chaléon, publié dans le magazine municipal #85, novembre-décembre 2018.

Un “urbanisme tactique”

La ville de Cugnaux, pionnière dans les démarches participatives, a pris la décision de s’inspirer de la technique de l’ “urbanisme tactique”. Il est question, à travers cette approche, de se réapproprier les espaces publics en leur donnant vie via des “micro-aménagements temporaires et peu coûteux. Plusieurs projets ont été soumis au jugement des Cugnalaises et Cugnalais, au rang desquels le devenir de la rue Lazare Ponticelli, de l’avenue de Francazal ou encore de la sortie du parc du Manoir. Un atelier pratique a déjà eu lieu au cours duquel les aménagements ont été matérialisés par des dessins réalisés directement sur le sol.

“Le Park(ing) Day est un parfait exemple d’urbanisme tactique : une intervention à petite échelle, temporaire et à bas coût. Ces trois éléments sont constitutifs de l’urbanisme tactique tel qu’il a été consacré en 2015 par Mike Lydon dans son livre Urbanisme tactique 2 : action court terme, changement au long terme. La caractéristique de ce type d’action est sa vision centrée sur une communauté précise et ses objectifs réalistes. En rupture avec la planification territoriale à grande échelle mise en œuvre par les collectivités, l’urbanisme tactique est finalement une expression un peu académique pour décrire l’appropriation d’un quartier par ses habitants” - Extrait de l’article “L’essor de l’urbanisme tactique”, publié le 29 novembre 2017 sur le blog demain la ville, powered par Bouygues Immobilier.

De nouveaux logements près du Quai des Arts

Alain Chaléon, maire de Cugnaux, a révélé l’intérêt de la municipalité pour les terrains jouxtant l’équipement culturel du Quai des Arts. Si le parking devrait y être maintenu, la zone pourrait faire l’objet de constructions destinées à l’habitation.

<De nouveaux logements vont être construits à proximité du Quai des Arts dont voici la bibliothèque
© charlotte henard [CC BY-SA 2.0] via Flickr

Compléter l'offre existante de logements

Ces projets immobiliers viendront compléter une offre récente de logements au sein de cette même aire :

  • la résidence New Art (rue François Mitterrand),
  • le Parc de Montesquieu (avenue Léo Lagrange),
  • la résidence Imtempor’L (chemin de la Cassagnère),
  • la résidence Domaine de la Ramée (chemin de la Cassagnère).

Pour relier le centre-ville nouvellement pourvu en logements, à la zone économique de Francazal, bassin majeur d’emplois pour Cugnaux, le boulevard Léo Lagrange proposera une offre plus diversifiée de transports en commun et verra naître un parc urbain.

1.000 emplois supplémentaires dans la zone de Francazal

À cheval sur les communes de Cugnaux, Toulouse et Portet-sur-Garonne, la base aérienne de Francazal a été inaugurée en 1923. Elle fut le premier aéroport public de la métropole toulousaine. Depuis le départ de l’armée de l’air en 2010, la reconversion des lieux a fait l’objet de nombreux débats, conduisant finalement à l’implantation des sociétés Hyperloop Transportation Technologies et Tarmac Aerosave.

Exemple de capsule développée par la société Hyperloop Transportation Technologies
© Ryn88668 [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)] via Wikimedia Commons

Inscrire Francazal dans la vie de Cugnaux

En bordure du boulevard Barès, le terrain de 38 hectares est devenu en quelques mois la zone des transports du futur. En effet, on y développe notamment un système de transport basé sur le concept “Hyperloop” : il s’agit d’un double tube surélevé dans lequel naviguent des capsules transportant des voyageurs ou des marchandises. Par ailleurs, le maire de Cugnaux avait exprimé en réunion publique, sa volonté de voir cet espace se transformer en un lieu fonctionnel comprenant :

  • des services hôteliers,
  • des espaces de restauration,
  • des espaces communs dont une crèche.
“Francazal, zone classée dans les 5 zones d'activités majeures de Toulouse Métropole, va devenir le poumon économique de notre ville, soyons fiers de cette réussite, Cugnaux se réveille” - Extrait de l’article “Cugnaux. Une réunion fait le point sur l'avenir de Francazal”, publié le 19 avril 2018 sur la Dépêche.fr

Enfin, une troisième zone sera dédiée à un espace sportif et ludique qui se fera le prolongement logique de la Plaine des Sports. C’est en ce sens que la zone de Francazal tend à s’inscrire dans la vie quotidienne de Cugnaux. Aussi, un espace de promenades, un accès pour les transports en commun de même qu’un accès routier devraient permettre aux habitants de s’y rendre aisément.

“Après la Zac de Basso Cambo, la base aérienne de Francazal donnera un second souffle au sud-ouest de la métropole en devenant un nouveau bassin d'emploi et un nouveau centre d'attractivité économique pour Toulouse et sa région” - Extrait de l’article ”Toulouse-Francazal : futur quartier de l'innovation”, publié le 1er août 2019 dans Le fil de l’immo, BNP Paris Real Estate.
Le 21 - 10 - 2019

Le meilleur de l’immobilier neuf à Toulouse

Spécialisé dans le courtage immobilier sur le marché du neuf, Premium immo neuf vous accompagne dans votre projet immobilier, qu’il s’agisse de résidence principale ou d’investissement locatif.
Avec ses 20 années d’expérience du métier de courtier, Premium immo neuf a une connaissance pointue du marché toulousain, aussi bien dans le centre-ville qu’en périphérie.

Les courtiers experts de Premium immo neuf vous accompagnent, dès la phase de recherche de votre logement neuf jusqu’à sa mise en location et à sa gestion au quotidien.

Avec près de 600 logements immobiliers neufs proposés à la vente et des prix garantis direct promoteurs, Premium immo neuf s’impose comme un partenaire incontournable de la transaction immobilière sur la place toulousaine. Notre société de courtage joue le rôle d’un comparateur gratuit des offres de logements neufs disponibles sur le marché. De plus, les conseils de nos courtiers vous assurent un placement rentable en adéquation avec votre situation patrimoniale et fiscale.

Notre réseau d’agences immobilières en France

À la recherche d’un logement neuf à Toulouse, Bordeaux ou Nantes ? Nous travaillons en étroite collaboration avec un réseau indépendant d’agences de courtage en Occitanie et dans le Grand Ouest : à Toulouse, Bordeaux et Nantes.

Transformez vos impôts en patrimoine immobilier avec la loi Pinel

La loi Pinel, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021, vous permet d’acquérir un logement neuf - appartement ou maison - sans effort d’épargne grâce à la réduction fiscale et aux loyers perçus mensuellement.

Faire le choix du marché du neuf vous donne également accès à des avantages inexistants dans l’ancien : obtention d’un prêt à taux zéro (PTZ), réduction des frais de notaires et de la TVA, exonération de la taxe foncière. La vente en état futur d’achèvement (VEFA) est le mode d’acquisition le plus sécurisé d’Europe, en raison des garanties qui la caractérisent : décennale, biennale, parfait achèvement, dommages ouvrages etc.