Localisation du programme immobilier neuf éligible à la loi Pinel Localisation
Type de bien immobilier neuf Type de bien
Surface habitable du logement neuf Surface
Date de livraison du prgoramme immobilier neuf Date de livraison
Prix de logement neuf pinel Prix
Trouver mon appartement neuf ou ma maison neuve à toulouse Voir nos logements

Appartement neuf avec la loi Pinel
Appartement
Maison neuve avec la loi Pinel
Maison

Programme neuf 1 pièces Programme neuf 2 pièces Programme neuf 3 pièces Programme neuf 4 pièces Programme neuf 5 pièces

          2021   2022   2023   2024   2025   Livraison du logement neuf

50000€ x1 + 100000€
100 000 €
max.
50000€ x1 + 100000€ 50000€ x2 + 100000€
150 000 €
max.
50000€ x1 + 100000€ 50000€ x2 + 100000€ 50000€ x3 + 100000€
200 000 €
max.
50000€ x1 + 100000€ 50000€ x2 + 100000€ 50000€ x3 + 100000€ 50000€ x4 + 100000€
250 000 €
max.
50000€ x1 + 100000€ 50000€ x2 + 100000€ 50000€ x3 + 100000€ 50000€ x4 + 100000€ 50000€ x5 + 100000€
300 000 €
max.
50000€ x1 + 100000€ 50000€ x2 + 100000€ 50000€ x3 + 100000€ 50000€ x4 + 100000€ 50000€ x5 + 100000€ 50000€ x6 + 100000€
300 000 €
et plus

 
Étape Précédente Retour
Lancer la recherche de programmes neufs éligibles Pinel Voir les offres
Passer Étape Suivante
 
 
Modifier les paramètres de ma recherche de programmes neufs éligibles à la loi Pinel à Toulouse Modifier ma recherche
Cacher la recherche

LGV Toulouse-Bordeaux : les investisseurs immobiliers sont au rendez-vous !

Le marché de l’immobilier neuf à Toulouse connaît actuellement un succès remarquable. Avec l’arrivée de la LGV, les investisseurs devraient être encore plus nombreux dans les prochaines années. Les promoteurs s’attendent déjà à une nette inflation, d’autant plus que les prix par quartier commencent à grimper. Mais quels sont les réels impacts de la future LGV sur le marché de l’investissement à Toulouse ?

Les investisseurs attirés par l’arrivée de la LGV à Toulouse

shutterstock_623720201.jpg

LGV Toulouse-Bordeaux – vue sur la gare Matabiau à Toulouse © Photos BrianScantlebury - shutterstock

La mise en service de la LGV est programmée à l’horizon 2034, mais nombreux sont ceux qui veulent déjà investir à Toulouse pour profiter des meilleurs emplacements.

Dans le reste de la France, les prix de l’immobilier ne bougent pas, notamment à cause de la période hivernale. Certaines villes voient même les prix baisser. Ce n’est pas le cas à Toulouse, qui fait partie des exceptions en matière de stagnation des prix. Les prix des biens immobiliers sont en train d'y monter progressivement. Selon les notaires, cette hausse serait de + 5 % en début d’année, avec une moyenne de 3 778 €/m². Rappelons qu’à la fin de l’année 2021, la moyenne était de 3 672 €/m².

Des hausses de prix attendus avec la mise en service de la LGV

Après les confinements à répétition, les ménages sont à la recherche de propriétés plus grandes, si possible avec un jardin, et surtout proches de leur lieu de travail. La tendance sur ce secteur du marché est également à la hausse, on trouve actuellement un prix au mètre carré avoisinant les 4 112 € pour une maison, alors qu’il y a encore quelques mois, il était à 3 789 €.

On constate donc une augmentation conséquente de 8,52 %. Ce phénomène pourrait être accentué avec l’arrivée prochaine de la LGV. C’était le cas lors la mise en service de la ligne entre Bordeaux et Paris, où on avait constaté une augmentation de 6 % sur le prix moyen au mètre carré. Afin d’éviter l’explosion des prix, certains acheteurs se lancent dès maintenant dans l’aventure immobilière, notamment dans l’investissement locatif. La hausse devrait donc se poursuivre à Toulouse jusqu’à la date de mise en service de la LGV.

Les investisseurs étrangers s’intéressent à Toulouse

shutterstock_1093977437 (1).jpg

LGV Toulouse-Bordeaux – vue sur le centre-ville de Toulouse © Jordi C - shutterstock

Mis à part les investisseurs venus de Paris, il a été constaté que de plus en plus d’étrangers souhaitent s’acheter des biens immobiliers dans la Ville Rose. Selon les promoteurs locaux, ces personnes, provenant d’un peu partout en Europe, ne veulent pas habiter à Toulouse.

En effet, ce qu’elles recherchent, c’est un investissement dans le cadre d’un achat-revente ou du locatif. Cela peut paraître comme une bonne nouvelle, mais on est en droit de se demander si cet engouement de la part des étrangers ne mènerait pas à la naissance de difficultés d’accès au logement des natifs toulousains. Lors de l’arrivée de la LGV à Bordeaux, l’augmentation des prix était tellement importante que seuls les Parisiens pouvaient se permettre d’investir sur le marché de l’immobilier, les Bordelais avaient énormément du mal à suivre. Il faudra donc savoir tirer des leçons de cette mauvaise expérience à l’avenir.

Un marché tendu pour les prochaines années

Toulouse attire beaucoup de nouveaux habitants, ce n’est pas un secret. Qu’il y ait la LGV ou non, la ville regorge de plusieurs atouts qui peuvent séduire les investisseurs venus de toute la France. D’ailleurs, avec le contexte sanitaire de ces deux dernières années, la tendance s’est particulièrement intensifiée. Beaucoup de ménages ont décidé de changer de région. Les aspects météorologiques du sud plaisent au plus grand nombre. Par ailleurs, la compagnie Airbus génère aujourd’hui un trafic important, ce qui fait aussi pencher la balance du côté de la Ville Rose en termes d’investissement par rapport aux autres communes environnantes.

À ce jour, les investisseurs préfèrent se tourner vers les appartements avec plus de trois pièces et les maisons avec jardin. Ces dernières sont très recherchées et sont assez rares, ce qui a provoqué une inflation sur ce type de bien. Dans les prochaines années, il est certain que les tarifs immobiliers à Toulouse vont atteindre des sommets. Les futurs investisseurs doivent savoir que plus on s’approchera de la mise en service de la LGV, plus les prix seront élevés. Le marché va être très tendu et selon les experts, les prix ne vont baisser que deux ans, environ, après l’arrivée de la LGV.

Une nouvelle étape franchie pour le projet de la LGV Toulouse-Bordeaux

shutterstock_258838658 (2).jpg

LGV Toulouse-Bordeaux – vue sur le parvis de la gare Matabiau © Semmick Photo - shutterstock

Le projet LGV Bordeaux-Toulouse avait eu quelques problèmes sur le plan financier, ce qui était assez handicapant dans sa progression. Il y a quelques semaines, un tournant décisif a confirmé l’avancée du processus, avec l’accord des 24 collectivités territoriales sur le plan de financement du GPSO (Grand Projet Ferroviaire Sud-Ouest), incluant la LGV. Le plan en question comprend, à 40 %, l’État et SNCF Réseau. Le préfet coordonnateur du GPSO, Étienne Guyot, a déclaré que les retours reçus des collectivités ont été rapides, ce qui témoigne de « l’engagement sérieux des partenaires et de leur attachement à la réalisation du projet ». Précisons que la participation des collectivités territoriales est à hauteur de 5,6 milliards d’euros. Ce qui est assez conséquent par rapport aux 14 milliards d’euros prévus pour la totalité du projet. Les 222 km qui relieront Bordeaux et Toulouse nécessiteront 10,3 milliards d’euros.

Grâce à cet accord, l’étape suivante peut être enclenchée. Il s’agit de la création de la société de financement du GPSO. Cette nouvelle étape devrait intervenir avant les prochaines élections présidentielles d’après le calendrier mis en place par la Loi LOM concernant les mobilités. La société aura pour mission principale de centraliser les financements provenant de toutes les collectivités locales. De plus, elle bénéficiera de ressources fiscales, comme la TSE (taxe spéciale d’équipement) qui a déjà été actée. Il faut savoir que cette taxe concernera les foyers fiscaux qui sont installés à moins de 60 minutes de la nouvelle ligne. Cependant, la taxe ne devrait pas être très importante, les responsables pensent à seulement quelques euros chaque année.

Les premiers travaux débuteront en 2024

Avec l’accord financier des collectivités, le projet de la LGV Bordeaux-Toulouse pourra enfin « commencer » dans les meilleures conditions. La société de financement aura à disposition des compétences spécifiques qui lui permettront de mieux maîtriser les délais et les coûts, pour ne citer que l’audit, l’expertise ferroviaire et l’accompagnement de l’équipe projet du maître d’ouvrage.

shutterstock_1812749569.jpg

LGV Toulouse-Bordeaux – Des ouvriers travaillent sur un chantier ferroviaire © APChanel - shutterstock

Étienne Guyot a également précisé que la société est en mesure d’intervenir en ingénierie pour que « les territoires puissent bénéficier d’un développement durable permis par l’infrastructure ». Le préfet de la Région a assuré que le projet de la LGV permettra d’améliorer la vie quotidienne des entreprises et des habitants. Ainsi, la ligne fortifiera de manière conséquente l’accès aux études, aux services, à la formation, aux familles ou aux loisirs, grâce à des déplacements sûrs, rapides et décarbonés. Il y a quelques semaines, le Premier ministre, Jean-Castex, avait annoncé que le chantier de la LGV démarrerait officiellement en 2024. C’est la première date concrète avancée par le gouvernement depuis les prémices du projet.

Le projet avancera donc comme prévu, malgré le refus de financement de la part du Lot-et-Garonne et l’opposition du maire écologiste de Bordeaux. Une fois mise en service, la LGV permettra de relier Toulouse à la capitale en seulement 3h09, contre 4h10 aujourd’hui, soit un gain de temps d’une heure.

Le 11 - 03 - 2022

Le meilleur de l’immobilier neuf à Toulouse

Spécialisé dans le courtage immobilier sur le marché du neuf, Premium immo neuf vous accompagne dans votre projet immobilier, qu’il s’agisse de résidence principale ou d’investissement locatif.
Avec ses 20 années d’expérience du métier de courtier, Premium immo neuf a une connaissance pointue du marché toulousain, aussi bien dans le centre-ville qu’en périphérie.

Les courtiers experts de Premium immo neuf vous accompagnent, dès la phase de recherche de votre logement neuf jusqu’à sa mise en location et à sa gestion au quotidien.

Avec près de 600 logements immobiliers neufs proposés à la vente et des prix garantis direct promoteurs, Premium immo neuf s’impose comme un partenaire incontournable de la transaction immobilière sur la place toulousaine. Notre société de courtage joue le rôle d’un comparateur gratuit des offres de logements neufs disponibles sur le marché. De plus, les conseils de nos courtiers vous assurent un placement rentable en adéquation avec votre situation patrimoniale et fiscale.

Notre réseau d’agences immobilières en France

À la recherche d’un logement neuf à Toulouse, Bordeaux ou Nantes ? Nous travaillons en étroite collaboration avec un réseau indépendant d’agences de courtage en Occitanie et dans le Grand Ouest : à Toulouse, Bordeaux et Nantes.

Transformez vos impôts en patrimoine immobilier avec la loi Pinel

La loi Pinel, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2024, vous permet d’acquérir un logement neuf - appartement ou maison - sans effort d’épargne grâce à la réduction fiscale et aux loyers perçus mensuellement.

Faire le choix du marché du neuf vous donne également accès à des avantages inexistants dans l’ancien : obtention d’un prêt à taux zéro (PTZ), réduction des frais de notaires et de la TVA, exonération de la taxe foncière. La vente en état futur d’achèvement (VEFA) est le mode d’acquisition le plus sécurisé d’Europe, en raison des garanties qui la caractérisent : décennale, biennale, parfait achèvement, dommages ouvrages etc.